Partagez | 
 

 Sältzburg

Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Sältzburg    Lun 18 Juin - 16:47

Sältzburg

Description des lieux

La fumée des Mines a tout recouvert d’une épaisse couche de suie. Contrairement au Centre, les Faubourgs sont incroyablement ordonnés, les habitations étant construites sur un plan orthogonal. Les maisons sont petites, mal isolées, construites en brique rouge et toutes organisées sur le même modèle : un immense lieu de vie avec deux ou trois petites chambres sur les côtés, en longueur. On se lave aux bains publics, maintenus en état de salubrité par la famille Van Heiligen.
Au loin, bien à l’écart de la ville, se trouvent les Mines à proprement parler ainsi que les bâtiments administratifs et les zones de stockage.




Conditions de vie

La journée des Miniers est répétitive et monotone : on se lève avant le jour, on mange, on se rend aux bâtiments administratifs pour pointer puis on descend à la Mine, en priant pour revenir. La nourriture est fournie par les propriétaires, mais elle est rarement suffisante ou de bonne qualité. Chaque début de semaine le chef de famille (patriarche ou matriarche) se rend au bâtiment surnommé “La Cantine”, pour y récupérer les portions de la semaine. Cette dernière est déterminée en fonction du nombre de personne dans la famille, et de l’âge de ses représentants. Les enfants qui n’ont pas été repérés à l’école commencent à travailler aux mines à l’âge de 13/14 ans, parfois avant pour les moins “intéressants”.

L’école est obligatoire à partir de 4 ans, et on y enseigne les éléments de base : lecture, écriture, et quelques éléments de mathématique. La matière la plus importante reste “apprentissage des droits, devoirs et règles de la cité”, qui vise à former des Miniers à l’esprit tranquille, endormis par la douce illusion d’une juste méritocratie.

Un jour par semaine les Mines sont mises au repos et les Miniers peuvent profiter d’un repos bien mérité. C’est ce qu’on appelle le “Lucky day” et les travailleurs en profitent alors pour se rassembler, discuter et faire la fête, sous l’oeil austère des Gardes des Mines.

Cependant, les Miniers tombent souvent malades à cause du contact accidentel du Saltz avec leur peau, ou de l'inhalation des produits toxiques. L’air est fortement pollué, la durée de vie limitée, et de nombreux enfants meurent en bas âge. De nombreux médecins essayent de lutter contre la “Fièvre des Mines”, mais sans succès.




Hiérarchie des mines

Les Von Heiligen gèrent Sältzbürg sous l’égide du mystérieux Maître des Mines. Même la famille royale peine à faire reconnaître son autorité sur la zone et s’inquiète de voir le clan prendre de plus en plus de pouvoir.

Comme cette vieille noblesse ne met que rarement les pieds dans les Mines, ils délèguent leur pouvoir aux Contremaîtres, qui gèrent les Miniers et viennent régulièrement faire leur rapport au patriarche Von Heiligen. Ils sont assistés par les Gardes, qui veillent au grain, surveillant qu’un vent de rébellion ne souffle pas trop sur les faubourgs.

Les Miniers sont tout en bas de l’échelle sociale et peu d’entre eux songent à se révolter : ils sont bien trop fatigués pour tenter quoi que ce soit et préfèrent essayer d’obtenir un laisser-passer - dans l’espoir de migrer vers le Centre - plutôt que de se soulever contre les Von Heiligen.




Le Saltz

Le saltz, aussi appelé Sel ou “or rouge”, est un minéral naturel que l’on ne trouve qu’à certains endroits du monde.
C’est un matériel rare mais indispensable qui, une fois raffiné et brûlé, permet de faire fonctionner toutes les grandes machines de la cité. Il se présente sous la forme d’un petit bloc de pierre d’un beau rouge foncé strié de noir. Attention à ne surtout pas toucher ce combustible à mains nues, il est excessivement toxique.

Pour l’extraire les mineurs doivent porter des gants ainsi qu’un masque à gaz. Leur travail est difficile et dangereux.

Certains chimistes illégaux ont développé la Sélidoine, une drogue aux propriétés hallucinogènes qui devient dangereuse pour la santé (physique et mentale) si elle est consommée en trop grande quantité. Selon sa pureté, elle est plus ou moins composée de poudre de saltz pure, mélangé à d'autres subtances tout aussi dangereuses.





 
Sältzburg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draümbell City - Forum RPG - Steampunk :: Bienvenue en ville :: Contes et légendes :: La ville-
Sauter vers: