Partagez | 
 

 Meryl Rosenthal

Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Meryl Rosenthal   Sam 14 Juil - 22:35



Meryl Rosenthal

Âge : 19 ans

Surnom : Meryl, La sorcière, Le corbeau

Ville de naissance : Les Faubourgs

Caste : Ouvrière

Métier :  Mineuse  


Montre-moi ta bobine...

Dans les faubourgs, se mettre en valeur c’est pas évident. Pas une fille avec la figure propre à des lieux à la ronde. Forcément, avoir de l’eau à boire est déjà un luxe, alors pour se laver…Sans compter les poux. Saloperie, ça, les poux…Ses cheveux longs y sont passés. Ça repousse bien sûr mais ça n’a pas le même cachet. Ils étaient beaux ses cheveux bruns à Meryl…Et épais aussi. Quelle misère.
Dur aussi d’avoir des formes affriolantes quand on a des rations aussi ridicules.
Et puis tout est à l’avenant. Les ongles pas nets, les mains calleuses, la peau poisseuse de sueur et de suie. Et pourtant c’est impossible de ne pas deviner son potentiel. La forme de sa bouche, son regard perçant, la finesse de son cou…ça détonne avec les autres mineuses, pour sûr. Faut avouer qu’elle en a jamais croisé d’autres avec ce type de physique. Ces cheveux noirs corbeaux, ces yeux mi-clos…Faut dire qu’avec un père inconnu y a de quoi spéculer à l’infini hein. En tous cas, Meryl est pas plus sale que les autres fille mais sacrément plus belle et exotique. Et les garçons du coin ne s’y trompent pas, gardes ou miniers….



Niveau de force (de 1 à 10) : 3. Ne pas manger à sa faim quand on est en pleine croissance a des conséquences.

Capacités de combat (de 1 à 10): 6. C’est une vraie sauvage. Meryl n’a pas froid aux yeux, de ses pieds à ses dents elle est prête à tout utiliser pour se défendre comme une furie et sait parfaitement comment optimiser au mieux sa force de moucheron et son agilité.

Charisme (de 1 à 10) : 8. C’est son point fort. Elle attire ou elle fait peur, mais elle ne laisse personne indifférent.  



Je suis ce que je suis

Elle est sacrément maline Meryl. Et elle a pas froid aux yeux, pour sûr. Elle embobine tout son p’tit monde sans sourciller. Faut dire qu’elle a la peau dure. Elle sait jouer de son charme et s’en prive pas. Tout le monde y passe. Elle se laisse embrasser par des gars du lotissement en échange d’une ration de soupe et pour une demie miche de pain elle les laisse même tripoter par-dessus sa robe élimée. Les vieilles lui demandent de lire l’avenir pour prévenir leurs fils des coups de grisou, les femmes lui demandent si leur mari les trompent…
Elle s’arrange pour obtenir des faveurs des gardes un peu sentimentaux, quand elle ne va pas pointer ou du médecin des faubourgs. Puisque le monde est pourri, pourquoi ne pas en profiter ? Elle voit pas pourquoi elle devrait gratter du caillou toute sa courte vie alors que d’autres attendent la mort le cul sur de la soie…
Peu importe ce que ça coûte, elle finira par se tirer d’ici et se faire un trou à Draümstadt.



Niveau d'éducation : 3. Ne sait ni lire, ni écrire. Juste signer son prénom et compter. L’école c’était pas pour elle, tout le monde la brimait, des profs aux élèves. Elle a joué à l’idiote. Ca a payé, après tout, les mélanges de races douteux ça donne des gamins débiles, tout le monde sait ça. Elle a fini à la mine avant les autres, mais au moins là-bas tout le monde bosse, personne a le temps pour lui tirer les cheveux.

Niveau d'intelligence (de 1 à 10) : 6. Pas bête, c’est sûr. Après faut pas lui demander de réciter les lois de la Cité ou l’arbre généalogique de la famille royale. Mais pour se débrouiller, improviser, s’adapter, décoder les regards, les mots, les gestes, y en a pas deux comme elle. Et puis elle est vive, elle a de la répartie, faut pas venir l’asticoter en espérant qu’elle dira rien.



Bout de moi

Rosenthal c’est même pas son vrai nom. Faut dire que La Mère a jamais su comment son père s’appelait, alors quand il a fallu déclarer la petite elle s’est trouvée bien embêtée. Elle a dit Rosenthal parce que ça sonnait beau et qu’elle avait dû être sacrément mordue. Tout le voisinage s’est bien payée sa tête à La Mère. On a pas idée d’choisir un nom pareil pour des souillons des faubourgs. Et puis comme si des beaux gars aux noms poétiques allaient s’intéresser à des femmes exténuées et rougeaudes comme elle, hein ?  
Bon ensuite ils ont vu la trogne du bébé et ils ont moins rigolé, c’est vrai. La blague c’est devenu qu’un beau garde bourré s’était gourré d’maison et avait soulevé La Mère au lieu d’une autre.
Et puis Meryl a grandi et les gens ont arrêté de moquer sa mère pour s’attaquer plutôt à elle. Faut dire que la différence ça attire les foudres, c’est pas nouveau. Jamais vraiment méchants les voisins, plutôt des p’tits noms, Corbeau, Sorcière….jusqu’à ce qu’elle retourne la situation en se servant de sa différence pour appâter et impressionner.
Ca avait commencé avec les mômes qui l’asticotaient à l’école. Elle leur a fait croire que son père était un sorcier et qu’il lui avait transmis ses pouvoirs. Malédiction d’une famille tout entière, prédiction du future, elle leur a servi la totale. Elle est passée pour une allumée jusqu’à ce que le fils Jung se casse la binette en faisant le mariole sur une gouttière. N’empêche qu’il est resté boiteux. Et tout le monde savait qu’il était pas le dernier pour tirer les cheveux à Meryl…
On l’embête plus. On la craint, on la désire. On la respecte pas forcément mais on se permet plus comme avant avec elle.





Histoire de famille

Y a La Mère déjà. Plus pour longtemps d’ailleurs, vu comment qu’elle tousse. Et puis 43 ans dont 30 de labeur, c’est déjà trop dans le coin. Elle tiendra pas jusqu’aux 50. Meryl a rien contre elle, on peut pas dire qu’elle l’adore non plus. Faut dire que son plan ça devait pas être de tomber grosse sans mari et de rester seule avec une mioche. Surtout une mioche dont tout le monde se moque ou se méfie. Dur d’avoir des relations normales avec sa famille, hein.

Pour le père, pas d’infos. Elle y a passé du temps, Meryl, à réfléchir. Sûrement un garde, les autres foutent pas les pieds aux faubourgs. Et puis un mineur ça s’peut pas, avec la tronche qu’elle se paie le gars tout l’monde l’aurait identifié depuis un bail. Même dans les gardes y en a jamais qui ressemblent à ça…Et puis La Mère veut pas en parler, elle dit que ça lui a causé assez de soucis comme ça et qu’elle veut qu’on la laisse tranquille.

La Mère elle a pas été assez bête pour refaire d’autres minots, alors Meryl n’a ni frère ni sœur.




En parlant de vous...

Je, soussignée Meryl, déclare avoir pris connaissance du règlement et m'engage à suivre les règles de bonne conduite sur le forum.

Pseudo : Meryl
Avatar : Tae4021
Un petit message ? Le forum est magnifique, je suis déjà à fond !!!!

MessageSujet: Re: Meryl Rosenthal   Sam 14 Juil - 22:46

Bienvenue !



Bonjour et bienvenue, le Maître te salue bien bas.

Voilà un petit morceau intéressant qui risque de se noyer dans les fumées des Faubourgs, ou dans des rêves trop grands. Quoi qu'il en soit te voilà désormais validée et prête à rejoindre la mine.

N'oublies pas de créer ton journal de bord (obligatoire). Ensuite tu pourras aller faire quelques demandes spéciales si tu as besoin d'un lieu en particulier. Si tu as envie de te faire la main, tu pourras également t’entraîner sur le rp de groupe réservé à ta caste : Sombre Lucky day

PS : Pense à mettre les liens de ton Journal de bord et de ta fiche dans le profil, pour que les copains puissent voir plus facilement les aventures de ta vie.

Au plaisir de te croiser !


 
Meryl Rosenthal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Meryl (100%) (attente de 1 validations)
» Ta vie de rêve
» (f) meryl streep ☩ ratings don't last. good journalism does.
» Tomorrow will be kinder • Meryl
» Meryl - " If I just lay here, Would you lie with me and just forget the world? "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draümbell City - Forum RPG - Steampunk :: Bienvenue en ville :: Personnages excentriques :: Fiches validées :: Fiches des Miniers-
Sauter vers: