Partagez | 
 

 Axel Rosebury

Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Axel Rosebury   Ven 6 Juil - 8:58



Axel Rosebury

Âge : 35 ans

Surnom : Rouquin, Ax'

Ville de naissance : Draümbell

Rang social : Habitant

Caste :  Contrebandier

Métier :  Marchand - Herboriste & Sous-Leader de la contrebande des Mines
Sûr de lui ● Amical ● Loyal ● Téméraire ● Audacieux


Montre-moi ta bobine...

Des cheveux d’un roux cuivré flamboyant, de grands yeux vert pétillants, pleins de vie et d’amusement et un sourire à fendre les cœurs sont les premières choses qui sautent aux yeux lorsque l’on croise Axel la première fois. Honnête gaillard d’un petit mètre soixante-seize, son physique n’a pas tant de particularité spécifique. Si l’on devine une carrure svelte et élancée derrière ses vêtements, il possède une musculature taillée dans la finesse et non dans la force brute, lui procurant une démarche mêlant nonchalance et félinité.
Malgré la poussière constante de la ville, sa peau est claire, ce qui tranche légèrement avec la couleur vive de sa chevelure, mais elle prend un joli teint mat dès lors que le soleil arrive à se faufiler jusqu’à elle.  Quelques cicatrices blanchâtres viennent trancher cette peau lisse, notamment le long de son dos et de son torse. Sur son omoplate droite se dessine un fin tatouage noir au motif de cercle enflammé.
Un léger défaut de vision à l’œil l’oblige à porter des lunettes lors de ses travaux minutieux lui demandant une grand concentration et précision – notamment dans son travail.


Niveau de force (de 1 à 10) : 7
Capacités de combat (de 1 à 10): 8 - Sait combattre à mains nues, aux armes blanches et aux armes à feu
Charisme (de 1 à 10) : 7



Je suis ce que je suis

Curieux de nature, le rouquin est toujours à la recherche de nouvelles choses à faire et apprendre ainsi que de nouvelles rencontres. Ouvert sur le monde et sur les autres, il possède un cœur d’or envers ceux qu’il considère comme ses amis et mettra tout en œuvre pour les aider si un jour ces derniers ont besoin de lui. Simple, il pourrait presque passer pour naïf au premier abord mais ne vous arrêtez pas aux apparences, il est bien plus fin que ce qu’il ne laisse présager. Cela dit, titillez-le un peu et vous découvre qu’il possède aussi son petit caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Elevé par un grand homme – dans tous les sens du terme, Axel est une vraie anguille et sait tout aussi bien se tenir et se faire respecter au milieu du gratin de la société avec lequel il commerce qu’avec les bandes de contrebandier dont il a la charge, quitte à devoir un peu jouer le gros bras de temps en temps.


Niveau d'éducation (de 1 à 10) : 7
Niveau d'intelligence (de 1 à 10) : 8



Bout de moi

Dans l’immensité humaine présente sur terre, chaque étincelle de vie est une étincelle singulière, brillant d’un éclat qui lui est propre. Traçant son chemin dans cette folle cohue, la vie d’Axel est un curieux mélange de banalité terrestre et de mystère. Évoluant à la frontière de la lumière et des ténèbres, ce funambule jongle d’un monde à l’autre en poursuivant son chemin, refusant de sombrer entièrement  dans l’un deux. Les deux faces d’un miroir dans lequel se reflète derrière sa silhouette le chemin qu’il sillonne avec un bouclier de nonchalance protégeant son regard acéré.

Ce petit animal roux est venu au monde il y a quelques trentaines d’années de cela, dans une maison marchande  perdue au milieu de ses consœurs au milieu de la grand rue. Après de longs mois d’attente douloureuse, une femme honorable met difficilement au monde les deux jumeaux qui couvaient en elle depuis neuf mois, deux petits êtres désormais à jamais liés, par le sang autant que par le destin. Un père aimant, marchand éminent aux poches bien remplies et à la situation plus qu’enviable. Une mère tendre et farouche. Une vie qui s’annonçait tranquille. Et pourtant…

L’incendie qui ravagea le magasin – et lieux de vie – de la famille fut foudroyant. Les flammes tentèrent de s’élever jusqu’au ciel, éclairant les rues du faubourg d’une lueur rougeâtre augurant déjà le destin de la famille. De ces deux années de bonheur simple déjà passé, il ne resta plus que les cendres et quelques os. Et deux enfants, miraculeusement rescapés. Aucune famille connue à qui les confier, aucun voisin charitable n’ayant avec lui le courage de prendre la responsabilité de deux bouches à nourrir…

Sauf un homme. William R. Geissler.
Dans la confidence de la nuit et du secret, il prit la décision de donner un avenir à ces deux enfants.
Tandis qu’il offrait une nouvelle vie à l’un d’eux, s’arrangeant pour le faire sortir de la ville incognito et de l’envoyer à Westenstadt dans une famille de sa lointaine connaissance, il prit le second garçon sous son aile pour l’emmener avec lui. C’est ainsi qu’Axel, séparé de son frère, sa seule famille restante dont il n’entendra plus jamais le moindre mot, entama sa nouvelle vie auprès du Maître érudit.

C’est ainsi que sa nouvelle vie commença. Son père adoptif, interdit de mariage compte tenu de son rang – mais pas d’adoption, s’investit énormément en ce nouvel enfant que le destin lui avait offert et auquel il noua bien vite un fort lien d’attachement et de complicité. Malgré le fait qu’il ait choisi de garder caché cette relation naissante, s’occupant d’Axel dans le secret le plus absolu, il lui légua tout de même son nom originel, depuis longtemps oublié dans la caste des Erudits.

Grâce à son statut des plus privilégié de la ville, William put se permettre d’élever Axel à sa guise, lui épargnant les souffrances de l’école de Draümbell pour lui préférer précepteurs et spécialistes. Lui-même passer énormément de temps avec cet enfant dont la curiosité ne faisait que croître en même temps que lui et qu’il se faisait une joie de nourrir. Ainsi, le petit animal chapardeur et fouineur qu’était ce démon aux cheveux roux apprit très rapidement les bases de tout bon apprentissage nécessaire à la survie des lieux, aussi bien dans les bases généralistes que dans les arts plus particuliers tels que la politique, la bienséance de la noblesse ou les arts corporels diverses.

Mais c’est lorsqu’Axel atteint le début de son adolescence que William lui révéla toute l’ampleur du monde qui lui restait à découvrir. Le jeune homme put découvrir que derrière l’homme bienpensant et sage qu’il montrait tous les jours, William était en fait un des leaders influents du marché noir de la ville et, plus spécialement de la contrebande à destination du quartier des Mines – nourriture, soin, tout ce qui pouvait être nécessaire à leur survie. Loin de se sentir trahi, le rouquin s’engagea sans la moindre hésitation sur les pas de son père adoptif.
S’il y découvrit le côté plus sombre que peut revêtir l’existence, il fut également marqué au fer rouge par l’intense sensation de liberté, de cohésion et de justice qui pouvait émaner de la vision presque idéaliste de son père et des compagnons qui l’entouraient et avec lesquels il se lia très vite d’une amitié profonde.

Comprenant que sa destinée étant de prendre la suite de son père, Axel s’y engagea de tout son petit cœur battant d’homme ayant trouvé sa voix. Il apprit à évoluer dans ce monde de l’ombre comme on avait pu lui apprendre à naviguer au travers de la noblesse, s’appropriant les codes qui n’étaient finalement pas si différents. Lorsqu’il atteint ses vingt ans, son père lui offrit un pécule non négligeable, le laissant avec l’objectif simple et si délicat de se débrouiller de manière entièrement indépendante. Après quelques semaines d’hésitation, le rouquin finit par prendre une décision. Il s’installa dans un petit commerce modeste dans le centre-ville et se spécialisa dans l’herboristerie, passion d’enfant depuis ses premiers cours et qu’ils n’avaient jamais cessé d’étudier.

Les premières années furent difficiles. La marchandise de qualité était aussi rare que chères étant donné qu’elle ne poussait pas dans l’enceinte de la ville et se faire un nom fut difficile. Mais le bouche à oreille finit par faire mouche. Un beau jour, un petit noble hautain franchit le pas de sa boutique, souffrant de maux qu’il n’est pas dans la décence de répéter. Notre petit commerçant réussit à faire disparaître jusqu’à la dernière de ses douleurs grâce à ses remède et depuis ce jour, il se passe rarement une journée sans qu’un des nobles de la ville haute ne lui passe commande. Depuis, l’une des grandes familles de la ville est même allé jusqu’à devenir un de ses parrain – à qui il reverse une partie de ses revenu en échange d’accords juteux.

De toute évidence, Axel n’a pas oublié la contrebande pour autant. Alors qu’il montait son commerce et commençait à se faire un nom, il prit également ses responsabilités à cœur et commença à monter les échelons non officiels de la petite hiérarchie de l’ombre. Aujourd’hui, il a repris à sa charge une bonne partie de la propagande de son père et essaye de faire son maximum pour alléger la vie pénible de la basse classe.



Histoire de famille

Son père et sa mère biologique sont morts dans un incendie ravageur lorsqu’il avait deux ans, ne laissant en vie que lui et son frère jumeau. Axel n’a aucune idée de ce qui a pu arriver à son frère et n’est même pas au courant de son existence.
La famille adoptive est un peu plus grande. Son père, William R. Geissler est un des Maîtres des Erudits. Malgré les aléas de la vie – et de la légalité – qui font qu’ils se voient de moins en moins souvent, ils entretiennent une très grande complicité et William garde un contact très proche avec son fils qui le considère comme son vrai père.
Il fut un temps lié à une femme de l’ombre qu’il rencontra dans sa vingtaine et avec qui il partagea quelques années de sa vie. Cette dernière connue cependant une mort peu glorieuse lors d’un chausse-trappe des Autorités.



En parlant de vous...

Je, soussigné Axel Rosebury jure solennellement que mes intentions sont mauvaises. Je déclare aussi avoir pris connaissance du règlement et m'engage à suivre les règles de bonne conduite sur le forum.

Pseudo : Rouquinounet
Avatar : Reno - FFVII & Axel - Kingdom Hearts
Un petit message ? Où est mon canapé ??

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 6 Juil - 14:20

Bienvenue !



Bonjour et bienvenue, le Maître te salue bien bas.

Te voilà désormais validé et près à rejoindre la ville.
N'oublies pas de créer ton journal de bord (obligatoire). Ensuite tu pourras aller faire quelques demandes spéciales si tu as besoin d'un lieu en particulier. Si tu as envie de te faire la main, tu pourras également t’entraîner sur le rp de groupe réservé à ta caste maudits journaux pirates !

PS : Pense à mettre les liens de ton Journal de bord et de ta fiche dans le profil, pour que les copains puissent voir plus facilement les aventures de ta vie.

Au plaisir de te croiser !


 
Axel Rosebury
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Axel Haire [Pouff']
» Axel H. Merrick || Nobody raise their voices [U.C.]
» Axel De Janus
» Répartition de Axel Adarsîdh
» Shawn W. Rosebury : Roses have thorns they say...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draümbell City - Forum RPG - Steampunk :: Bienvenue en ville :: Personnages excentriques :: Fiches validées :: Fiches des Habitants-
Sauter vers: