Partagez | 
 

 Que peut-on trouver derrière les danses ?

Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Mer 28 Nov - 11:34

Assis à une petite table dans un des recoins de la pièce principale, Axel observait le spectacle qui se déroulait dans l’obscurité devant lui avec un œil amusé et plaisant. C’était une petite routine qu’il avait pris depuis quelques mois et à laquelle il s’était habitué : cela le sortait de son quotidien, des clients têtus et des galères de la contrebande pour simplement laisser son esprit vagabonder au rythme de la musique et des danses des demoiselles. S’il avait connaissances des autres services de l’établissement, il n’en avait jamais profité et préférait largement ce petit moment de beauté hypnotisante avant de retourner dans son quotidien.

Aussi étonnant que cela ne paraisse, c’était William qui l’avait amené ici la première fois. On pouvait se demander quel genre de père pouvait amener son fils à cet endroit, mais Axel le connaissait trop bien et savait que le Maître érudit venait également juste pour s’y détendre sans se prendre la tête. Il se demandait malgré tout si ce geste n’était pas un coup de coude discret dans son dos pour d’autres raisons, mais ce genre de pensée lui tirait simplement un sourire amusé.

Il attrapa le verre qui était posé devant lui - un petit mélange avec finalement assez peu d’alcool mais à la saveur fruité très rafraîchissante. Un instant, il s’amusa à observer les gens autour de lui sur les tables proches. Beaucoup de noble descendaient dans la ville pour profiter du spectacle - tout comme certains d’entre eux, il le savait, resterait après que tout ne soit terminé. Mais il reconnaissait également des connaissances à lui qui faisaient partie des marchands très renommés de la ville et qui venait simplement parler affaire, bien conscient que les oreilles n’étaient en général pas tournés vers les conversation mais plutôt vers les bruits provenant de la scène.

Cette espèce de mélange était bien amusante à voir de son point de vue. Il fallait dire qu’on ne retrouvait pas ce genre d’homogénéité à beaucoup d’autres endroits… même si encore une fois, il manquait encore tout un pan de la population à qui ce genre de luxe était bien évidemment refusé.
Quelques applaudissements retentirent et il mêla le sien à celui de la foule. La première partie du spectacle de ce soir était terminée. Il hésita un instant à profiter de l’occasion de s’éclipser – il avait encore énormément de choses à faire, mais la fatigue et l’ambiance serein du lieu eurent raison de sa bonne volonté et il resta sagement assis sur son morceau de tissu, observant le ballet des jeunes filles qui laissait la place aux suivantes.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Mer 28 Nov - 12:44



C'était une soirée merveilleusement douce, comme Elena les aimait. Elle s'était habillée - comme à son habitude - assez sombrement, tout en étant élégante. Une robe verte foncée, presque noire, lui laissant ses épaules dénudées. Son décolleté n'était pas plongeant, elle n'en avait pas, mais en revanche sa robe se fendait en deux au niveau du haut de son ventre, avant de venir se rejoindre à la taille. Par ce fait, tout son abdomen était joliment visible.
Ses cheveux étaient tirés en une grosse natte qu'elle avait ramené sur le côté droit de son épaule, et elle avait quelques mèches qui lui tombaient prêt du visage.

Elle était installée au bar, sirotant un cocktail transparent, avec une olive dedans. Quelques personnes étaient autours d'elle, venant la saluer ou tenter d'entamer une brève conversation, auxquelles Elena répondait courtoisement, mais sans chercher à aller plus loin. Ses yeux étaient rivés sur le spectacle, avec un petit sourire aux coins des lèvres. C'était un nouveau numéro, ou les filles dansaient sur des chaises, et ou la chorégraphie était coordonnée au millimètre près. Et le moins que l'on pouvait dire, c'était que tous le travail fournis pour ce numéro avait été rentable : c'était magnifique, au plus haut point. Les trois danseuses étaient des expertes, et sur scène, à ce moment là, elles donnaient tous. Des jupes volaient dans tout les sens, laissant entrevoir leurs sous-vêtements brillants. Des plumes virevoltaient de part et d'autre de la scène. Enfin bref, le show était vraiment sublime.

A la fin du numéro, Elena s'était alors levé, se retirant du bar. Son cocktail terminé, elle l'avait laissé sur le comptoir, ou l'une de ses filles était déjà en train de le récupérer pour le laver, tout en continuant de servir les clients.
Elle s'approcha alors de la scène, marchant onctueusement et doucement, d'un pas lège, comme si elle-même faisait partie des plumes qui tombaient doucement sur le sol. Et alors, en tournant le regard, elle y vit Axel Rosebury installé à l'une des tables. Un petit sourire apparut sur le visage en cœur de la gérante, tout en regardant s'il n'était pas accompagné de William - ce vieil... ami ? En tout cas, un homme plaisant avec qui elle appréciait discuter.
Elle s'approcha alors du rouquin. Oh, elle l'avait déjà vu traîner ici à plusieurs reprises, mais hormis quelques salutations polies et courtoises, elle n'avait jamais prit la décision d'aller lui parler directement. Mais il y a un début à tout.

« Monsieur... Rosebury, est-ce exact ? »


Elle abordait un sourire doux et charmeur, le même qu'elle offrait à tous ses clients. Elle s'était rapprochée de la table, posant maintenant une main sur celle-ci, tout en regardant le contrebandier dans les yeux.

« Comment avez-vous trouvé le numéro ? »

De la simple curiosité. Après tout, c'était la première fois que ce spectacle était présenté, et l'avis des clients était très important.


Dernière édition par Elena De PontMercy le Sam 1 Déc - 12:02, édité 1 fois
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Mer 28 Nov - 15:16

Il l’entendit avant de la voir - cette habitude presque constante qu’il avait d’être sur ses gardes et qu’il n’arrivait que trop rarement à perdre - le bruit des pas se rapprochant de là où il se trouvait mais qui ne bifurqua pas vers ses voisins. Il tourna légèrement la tête en direction du bruit quand il fut sûr de ne pas se tromper, au même moment qu’une voix délicate s’adressait à lui. Et si ce son lui était inconnu, sa propriétaire, par contre ne l’était pas.

Oh, il ne la connaissait pas personnellement bien évidemment, mais la tenancière de l’établissement ne passait pas inaperçu… tout comme il était difficile de ne pas entendre parler d’elle dans certains milieux. Comme à son habitude, elle était splendide - il ne servait à rien de nier sa beauté - et en la voyant s’adresser à lui, Axel lui rendit un sourire tout aussi chaleureux, allant même jusqu’à se relever pour lui offrir une légère révérence, en bon gentleman qu’il était. Debout au milieu des tables, dans son costume beige, qui mettait autant en valeur ses cheveux que ses yeux que sa chevelure, il ne passait pas vraiment inaperçu.

« Madame de PontMercy. C’est un plaisir. » Acquiesça-t-il en une réponse muette à son interrogation. « Souhaitez-vous vous joindre à moi ? » Interrogea-t-il en désignant la petite banquette où il était loin de prendre toute la place, attendant de voir si elle prenait place avant de lui-même se rasseoir.

Il se réinstalla donc, sans se départir une seconde de son sourire, soutenant le regard de la Dame des lieux. S’il avait déjà eu l’occasion de parler rapidement avec elle, leurs conversations n’étaient jamais allées plus loin que l’échange de banalités mondaines et il se demandait si ce qui l’avait poussé à venir le voir.

« Il était magnifique, très bien réalisé… Comme à chaque fois que j’assiste à une représentation, si je puis me permettre ce compliment. Vous avez des danseuses de talents. » Il laissa échapper un petit rire léger. « Je ne suis pas très original, je suppose qu’on doit régulièrement vous encenser à ce sujet.»

Des compliments qui étaient donnés à juste titre : il appréciait réellement ce qu’il voyait - et pas juste pour la beauté des femmes qui étaient sur l’estrade, mais justement pour le côté spectacle et mise en scène… Ce qui n’était par contre pas le cas de tout le monde. Le rouquin croisa tranquillement les jambes sous la table, le buste toujours tourné vers sa compagnie du moment, avant de reprendre sur le ton banal de la conversation.

« Nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de parler jusqu’à présent mais ce que vous avez fait de cet établissement est remarquable, Madame. »
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Mer 28 Nov - 20:39



Voir un homme courber le dos et offrir une révérence était l'un des gestes qu'elle appréciait le plus, car ça donnait une idée clair sur la personne : et ce Axel était visiblement un homme élégant et gentleman. Elle lui souria donc un peu plus, tout en détaillant la tenue qu'il avait : Oui, ça ce confirmé. Un homme classe, élégant. Dans ce costume beige, ses cheveux roux ressortaient à merveilles, et lui donné un côté vraiment attirant.

« Je ne peux refuser de me joindre à un charmant gentleman. »

Avait-elle répondu d'une voix mélodieuse, sans en faire des caisses. Elle s'installa alors auprès de lui, tout en croisant les jambes d'un air assuré. Son regard bleu nuit ne quittait pas celui du rouquin, qui lui aussi semblait ne pas vouloir rompre le contact visuel. Peu de gens dont elle n'était pas particulièrement proche osaient la fixer aussi longtemps. La plupart se sentaient intimidés ou troublés, et ils détournaient le regard. Pas Axel Rosebury, ce qui plu alors à notre Lady.

« Il est vrai que je ne manque pas d'éloges envers mon établissement... Mais c'est toujours agréables d'en recevoir. Surtout lorsqu'ils sont en prime adressés à mes danseuses. Ravie de constater que vous savez reconnaître le véritable talent, car il est certain qu'elles n'en manquent pas. »

Oui, recevoir des compliments étaient toujours plaisant, et la Lady adorait ça. Mais rare étaient destinés à ses demoiselles, alors lorsque ça arrivé, elle n'en était que plus heureuse. Elle avait répondu avec une certaine fierté dans sa voix. Il était plus qu'évident que ses filles lui étaient précieuses. Après tout, elles faisaient un travail excellent, et Elena savait très bien que le Chabanais tenait sa réputation en partie grâce à elles. Même si la Lady en était la gérante, pour elle, ils étaient tous une famille, et chacun faisait sa part pour rendre cet établissement de plus en plus grandiose.
Et encore une nouvelle fois, le rouquin lui offrait un compliment. Il savait parler avec Elena, ça n'en faisait aucun doute.

« C'est le travail d'une vie, je dirais. Certaines femmes rêvent de bijoux et de mariages... Moi, mon rêve était un fantasme. Que j'ai réalisé. »


Une petite lueur d'amusement passa dans le regard de la Lady, qui n'était pas du tout gênée pour cette phrase pouvant avoir un double-sens. Après tout, c'était son langage, sa façon de communiquer. Elle aimait beaucoup voir les réactions de ses interlocuteurs lorsqu'elle parlait de choses de ce genre... subtilement. Certains ne comprenaient pas, et d'autres en étaient gênés. Bien-sûr, lorsqu'elle parlait, tout était toujours fait d'une finesse d'une grande maîtrise.


Dernière édition par Elena De PontMercy le Sam 1 Déc - 12:04, édité 1 fois
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Jeu 29 Nov - 15:54

Ses paroles semblèrent faire mouche lorsque la propriétaire des lieux lui répondit avec une joie qu’elle ne chercha pas réellement à dissimuler. D’une certaine manière, cela prouvait qu’elle voyait ses employés autrement que comme un simple bout de viande au bout duquel accrocher des chiffres de rentabilité. C’était plutôt rare dans cette ville, mais le rouquin trouvait cela plaisant et de lui prouver qu’il se trouvait face à quelqu’un… d’humain, tout simplement. Au moins sur certains côtés.
Et puis, si la vie lui avait appris la méfiance, elle lui avait aussi enseigné à ne jamais dire non à une bonne surprise… Surtout lorsqu’elle venait d’une femme aussi charmante.

« Si vous êtes le phare de cet établissement, vous employées ne manquent pas de briller chaque soir. Et je trouve cela juste de féliciter également les personnes qui s’échinent à nous couper le souffle de manière aussi régulière. »

Quelle que puisse être leur manière de couper le souffle, d’ailleurs. L’herboriste sourit à nouveau aussi bien à ses propres paroles qu’à celles qui allaient suivre. Il pencha justement légèrement la tête sur le côté à la suite de la conversation, qui semblait continuer sur quelques sous-entendus enfantins. S’il avait gardé jusqu’ici le comportement serein et courtois comme il le fallait dans ce genre de situations, le sourire sur ses lèvres se fit plus amusé à la remarqué nuancée d’Elena, remontant jusqu’à ses yeux où brilla quelques instants cette même étincelle de badinage mondain faussement innocent. Loin d’être gêné, il préféra continuer dans ce petit jeu comme si de rien n’était.

« J’espère que vous avez tout de même gardé quelques fantasmes de côté… Je ne peux que vous souhaitez qu’ils rencontrent tous une aussi belle… apothéose. Cela dit, je suis pourtant certain que des bijoux bien choisis mettraient encore plus en valeur votre exquise beauté. »

Il s’amusait. Si à une époque de sa vie, les sorties en bonne société avaient presque été son quotidien aux côté de William, cela faisait longtemps qu’il n’appréciait plus autant le milieu. Et pourtant, retrouver ce petit jeu de flatteries et de modestes discussions de sous-entendus lui ravivait toujours le même amusement depuis son jeune âge. Il posa simplement ses mains sur son genou croisé, l’une par-dessus l’autre en une attitude aussi détendue qu’elle pouvait être à l’écoute.

« Laissez-moi être curieux Madame, vous devez bien avoir d’autres rêves honorables à partager ? »
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Jeu 29 Nov - 19:41



Les paroles du rouquin étaient vraiment très plaisantes à entendre. Elle aimait beaucoup ce genre de jeu, celui des compliments. Elle aimait surtout en recevoir d'ailleurs. En même temps, c'était compréhensible : elle avait abandonné son titre de noblesse et sa famille de sang pour se consacrer à son rêve qu'était d'ouvrir le Chabanais. Et elle avait réussi, après quelques épreuves compliquées et un acharnements tenace. Alors, elle méritait bien quelques éloges, et Axel s'en occupait divinement bien.
Son petit sourire s'était encore un peu plus élargit lors de sa comparaison avec un Phare. Oui, ce n'était pas faux, elle se considérait comme un Phare, lumière brillante dans la nuit, guidant les âmes vers la maison du plaisir.
A l'entente des mots d'Axel, une petite lueur de malice parcourut les yeux de la Lady. Il ne se montrait pas gêné ou autre de sa remarque, et elle trouvait cela assez amusant.

« Toutes femmes ont des fantasmes bien gardés, Monsieur Rosebury... Malheureusement certains hommes sont trop peu aventureux pour les réaliser, aussi bien qu'ils préfèrent parler de bijoux. »

Dit-elle, en se mordant doucement la lèvre, tentant de retenir un petit rire qu'elle transforma en sourire taquin. Elle avait détourné la tête sur le côté, comme si elle était une enfant venant de dire une petite bêtise... Ce qui la rendait irrésistible. Oh, Elena était joueuse, très joueuse. Et elle voyait en Axel un très bon joueur aussi. Elle aimait chercher, intriguer, susciter l'envie et l’intérêt. Alors bon, avec ce petit rentre dedans en toute subtilité, elle avait envie de rire - mais elle se retint, bien entendu.

« Des rêves... J'en ai pleins la tête, Monsieur. Comme vous je suppose ? »

Même si elle adorait qu'il s’intéresse à elle et qu'il la couvre de compliments, c'était maintenant à son tour de mener la danse. Il était l'un des proches de William, et juste ce fait faisait de cet Axel un homme intriguant. De base, elle aimait savoir qui fréquenté son établissement, histoire de se tenir informé et d'un savoir au moins un minimum sur ses clients. Mais Axel était encore bien plus intriguant que les autres, et elle se demandait d'ailleurs pourquoi elle n'était pas venu lui parler plus tôt.
Elle décroisa alors ses jambes, pour venir les recroiser de l'autre côté, dans un mouvement assez sensuelle, il faut l'avouer. Maintenant, toutes ses actions qui autrefois étaient millimétré à la secondes étaient devenu d'un naturel pure chez elle.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Sam 1 Déc - 16:21

Une fois passé le petit baume des compliments, la jeune femme face à lui sembler apprécier sa répartie tout autant qu’elle aimait participer à leur petite joute verbale. Le rouquin déplia les jambes et s’adossa de façon à être plus confortable et se passa une main dans les cheveux de manière presque enjôleuse.

« Vous savez ce qu’on dit des hommes, Madame De PontMercy, que nous sommes plus prompt à dire qu’à faire. Quelle tristesse, c’est pourtant dans ses actes qu’un homme se révèle, vous ne pensez pas ? Je me demande, à quelle catégorie pensez-vous que j’appartiens ? »

Il l’observa, sans réellement attendre de réponse à sa question rhétorique – bien que vu le tempérament qu’Elena semblait avoir, il ne serait pas étonné d’en avoir une malgré tout. Il profita de ce moment léger pour l’observer un peu mieux, pas gêné pour un sou de soutenir son propre regard d’un bleu profond. Elle paraissait plus jeune de près – et le rouquin se demanda un instant quelle âge avait cette charmante créature. Il devait avouer que ses charmes ne le laissaient pas indifférent, à la fois similaire à ceux de beaucoup de Lady de la noblesse, mais avec un petit quelque chose en plus qu’il aurait eu bien du mal à définir.

« Tout homme à ses rêves comme toute à ses fantasmes, très chère. » Répondit-il en hochant simplement la tête sans se départir de son léger sourire en coin. Il prit le temps d’attraper son verre du bout des doigts, le faisant agilement tourner. « Mais c’est un point que nous avons en commun. Je ne vous apprends rien je suis certain mais j’ai moi-même ouvert ma propre boutique. Mais si mes plantes n’ont pas l’apparat de vos employées, je vous assure que leurs possibilités sont tout autant… exotiques et variées. »

Un sourire complice et un clin d’œil entendu accompagnèrent ses paroles avant qu’il ne tourne savamment la tête, buvant une petite gorgée de son liquide tout en observant un instant la scène où la musique avait recommencé à se faire entendre.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Sam 1 Déc - 17:25



Elle ne détache pas ses yeux du rouquin, posant son regard sur chacun de ses mouvements lorsqu'il en fait. Elle le trouve gracieux, avec d’excellentes manières. Lorsqu'il passe une main dans ses cheveux roux, elle le voit directement : il semble assez prompts à la charmer. Oh bien-sûr, sans penser vraiment à aller plus loin dans le jeu, mais ses manières enjôleuses accentues le danse dans laquelle ils se sont lancés : celle du jeu des éloges et du charme. Et il va de soit que c'est le jeu préféré de la Lady. Elle aime qu'on l'adule, qu'on l'adore et qu'on l'admire. Elle se dit modeste, mais elle ne pourrait pas s'en passer. Elle y est trop habituée maintenant, aux montagnes de compliments qu'elle reçoit, au fait que des hommes tentent de l'apprivoiser et de la convoiter - même si elle refuse souvent d'aller jusqu'au bout, préférant le jeu lui même que la conclusion.
Il va s'en dire que la demoiselle répond. Elle casse les codes, voulant se démarquer des autres, alors même si elle sait la question rhétorique, n'attendant pas forcément de réponse, elle le fait.

« Les actes d'un homme révèlent qui il est réellement, c'est vrai. Mais il y a certains cas à part... Parfois, on fait des choses car nous avons pas le choix. Quant-à-vous... Vous me semblez être un homme confiant, sûr de vous. Pourtant derrière chaque homme fort se cache une âme assez sensible. Est-ce votre cas, Monsieur Rosebury ? Sous votre chevelure de flammes et vos traits confiants et charmants, cachez-vous une grande tendresse à l'égard des gens ? »


Elle vient de le qualifier de charmant, elle ne se gêne pas pour lui faire un petit compliment. Après tout c'est exact, elle le trouve totalement à son gout et elle apprécie sa façon d'être - à première vu bien-sûr, elle ne le connait pas. Elle remarque qu'il la détaille, l'analyse. Il est facile de remarquer lorsqu'on plait à une personne, et Elena sait que ce client n'est pas insensible à ses charmes. Elle ne s'est pas caché pour lui dire qu'elle le trouvait charmant, même si ce n'était qu'un compliment dissimulé dans une multitude de mots.
Une des danseuses passent alors, déposant un cocktail à la Lady, sans qu'elle n'ait rien demandé. Depuis le temps, ses filles savent quoi faire et n'ont pas besoin d'attendre qu'Elena leur demande des choses, pour qu'elles le fassent. La lady adresse un sourire discret mais bienveillant à sa serveuse, alors que celle-ci est déjà en train de repartir, ne proposant rien au compagnon de sa patronne étant donné qu'il a déjà un verre. Elle prend alors sa boisson et la porte à ses lèvres, en buvant doucement une gorgée avant de reposer le verre sur la table basse et de porter de nouveau son regard dans celui de son convive.

« Il me semble que vous êtes herboriste, non ? J'ai toujours trouvé les plantes fascinantes. Leurs vertus peuvent soigner, tuer, servir de parfum, raviver quelques souvenirs. Elles sont un peu comme les hommes, elles ont de multiples facettes. »


Plus jeune, lors des premières années de son adolescence, elle avait trouvé dans la chambre de sa sœur un herbier, et des livres sur la botanique. Elle s'y était un peu intéressé sur le coup. De plus, sa sœur lui en avait parlé, lorsqu'à cette époque elles étaient proches. Ce n'est que plus tard qu'elle comprit l’intérêt d'Hélène pour les plantes : elles font d’excellents poisons.
Le regard saphir de la Lady s'intensifie un peu plus en détaillant l'homme assis auprès d'elle. Elle baisse un instant ses yeux, regardant maintenant les bras, puis le torse d'Axel. Il semble bien battit, assez musclé. Elle le regarde de nouveau dans les yeux, avec un sourire un peu plus charmeur et des yeux enjôleurs.

« Vu que vous travaillez avec les plantes, je suppose que vous savez en extraire les odeurs ? Je suis à la recherche d'un parfum. L'idée que vous m'en concoctiez un m'est assez plaisante, si le cœur vous en dit. »

Un peu superficiel oui, mais après tout pourquoi pas. Elle met toujours le même parfum, et c'est un parfum assez commun. Et voilà qu'elle rencontre un charmant homme ami des plantes, qui pourrait donc lui confectionner une senteur unique et digne d'elle. Et puis, ça leur donnerait une occasion de se recroiser une autre fois, dans un autre contexte, et ça, la Lady apprécierait.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Lun 3 Déc - 15:58

C’était amusant, cette manière qu’avaient ces deux personnes de s’épier. L’herboriste avait bien conscience du regard qui était posé sur lui et il s’amusait, quoique gentiment, à en jouer. Tout comme il avait aussi parfaitement conscience que l’inverse était vrai. Le genre d’amusement où il n’y a pas de gagnant, mais juste cet amusement réciproque qui ne laissera derrière lui qu’un souvenir joyeux et un sourire égayé. Tout ceci aurait pu paraître bien candide et enfantin, si ce n’était le lieu où ils se trouvaient et la teneur réelle se cachant derrière leur propos.

« Madame, je peux vous répondre qu’on a toujours le choix. Il faut juste savoir en assumer les conséquences, ce que beaucoup d’hommes n’osent malheureusement pas faire. »

Tout en souriant, il attend quelques instants avant de répondre à la question de la Dame, juste assez pour créer l’attente, mais sans trop y réfléchir non plus. Au fond de lui, il s’amuse de cette question en pensant à toutes ses activités et les nombreuses personnes qu’il a été amené à croiser sur sa route. "Tendresse" n’aurait certainement pas été le premier mot qui serait venu à la bouche de certains de ses camarades et connaissances. Il ne pouvait pas nier son côté altruiste, sans doute un peu trop exacerbé selon certaines personnes –  un trait qu’il tenait de son père adoptif – et pourtant… Cette philanthropie ne l’empêchait pas s’il le fallait de commettre de sang-froid ce que certains pensent être les pires actes lorsqu’il pense agir pour la bonne cause. Et ce, sans le moindre remords.
Non, tendresse n’était définitivement pas un mot auquel il pouvait sciemment s’attacher.

« Nous avons tous plusieurs facettes… Ne serait-ce pas de la triche que de vous dévoiler les miennes et ainsi vous ôter le plaisir de les découvrir ? »

L’entendant parler de son métier, le rouquin se contenta de hocher la tête pour confirmer son propos. Il se doutait que dans un endroit pareil, les nouvelles devaient circuler vite, surtout quand on savait que n’importe qui ne pouvait pas franchir les portes. Il se demandait néanmoins jusqu’où pouvait aller ce puit d’informations sur les clients – pas assez loin s’il en croyait la présence anecdotique de William en ces lieux, ce dernier n’aurait jamais mis les pieds dans un endroit capable de lui porter préjudice – et mis de côté l’idée farfelues que tout ceci se révèlerait peut-être utile un jour. Après tout, il n’y avait pas que les denrées te biens qui se monnayaient, dans cette ville.

Il se laissa malgré tout surprendre par la question de la jeune femme, haussant un sourcil en une mimique presque amusante – et travaillée depuis des années. Pour le coup, ça avait le mérite d’être assez originale… Et pas vraiment dans ses pratiques habituelles. Il se passa une main sur son menton dans un geste réflexe de pensée profonde.

« Eh bien, vous me surprenez… » Répondit-il avec une honnêteté fraiche.  « Je suis plutôt spécialisée dans la préparation de remède ou autre thé et tisanes, de manière assez générale… Et si je maîtrise en effet l’art de l’extraction je crains que mes talents de compositeur olfactif ne soit pas forcément au rendez-vous. » Une légère moue souriante se dessina sur ses lèvres. « Mais les nouvelles expériences sont les plus intéressantes, après tout, alors pourquoi pas ? »
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Mar 4 Déc - 8:50



Ce monde est totalement fait pour elle. Ce jeu du chat et de la souris, à celui qui arrivera le plus rapidement à attraper l'autre dans ses filets, à l'étudier, à gagner cette guerre des compliments et attiser le désir, la lady adore ça. Surtout lorsque c'est d'une finesse comme avec Axel Rosebury. Elle parle par moment avec des clients qui ne maîtrisent pas ce jeu-là, ils lui rentrent dedans directement, l'invitant à passer un moment charnel avec eux, ou en étant franc dès le départ, sans laisser le loisir à Elena de chercher, de découvrir. C'est pourquoi la conversation qu'elle a actuellement avec le rouquin est tellement plaisante pour elle, car elle étanche sa soif d'amusement.

« Vous avez parfaitement raison, Monsieur Rosebury. »

Son sourire est charmeur, et elle ne s'en cache pas. Elle prend son cocktail dans les mains, touille le cure-dent à l'intérieur ou une cerise confite est plantée dedans. Puis, elle le retire, portant le fruit à sa bouche qu'elle mange directement, en prenant bien son temps, et d'une manière assez sensuelle, tout en jetant un rapide coup d’œil qui se veut innocent à son convive. La manière qu'a Elena de manger des fruits est totalement divine, elle sait y faire la tenancière, c'est certain. Après ça, c'est au tour du verre d'être porté à ses lèvres, et elle en boit une petite gorgée avant de passer sa langue sur sa lèvre inférieure pour y récupérer une petite goutte qui a voulu s'échapper. Son regard se tourne de nouveau vers Axel, avec un petit sourire d'amusement.

« Si vous m'invitez à découvrir vos facettes, sachez que je me ferais un plaisir de relever le défis, Monsieur Rosebury. »


Elle aime jouer, la lady, et ce n'est pas un secret. Elle aime l'effet de surprise qu'elle a su donner au rouquin. Pour être une personne intéressante - selon elle - il faut savoir surprendre. Frapper là ou personne ne s'y attend. Et au vu de la réaction de ce charmant homme, elle se doute bien qu'elle est la première à lui demander quelque chose de la sorte. Et elle apprécie d'avantage, d'être la leader dans ce domaine. De s'imaginer précieuse, car elle sera la seule à avoir quelque chose d'unique, faite par les mains d'un homme qui n'a jamais fait une telle chose pour quelqu'un d'autre.

« Me voilà ravie d'avoir attiser votre curiosité sur de nouvelles expériences, Monsieur... »

Quelques secondes en suspend, pour bien apprécier le double-sens des expériences nouvelles qu'il pourrait avoir la curiosité de pratiquer dans cet établissement. Son sourire se veut discret, mais il s'est quand même un peu élargit.

« Merci d'accepter, vous me comblez. C'est un grand défi, car j'aime les choses bien faites, Monsieur. Mais je suppose que vos mains font d’excellentes choses. »

Ha, Elena... Peut-elle un jour dire une phrase sans y avoir des sous-entendus ? Après tout, c'est son rôle. Les gens la connaissent comme ça, joueuse, chercheuse. Elle veut savoir les limites des personnes auxquelles elle s'adresse. Son regard s'est intensifié, il est plongé dans les yeux du rouquin. Elle décroise doucement ses jambes pour venir les recroiser dans l'autre sens, tout en passant sa main dans ses cheveux pour remettre en place - derrière son oreille - une mèche rebelle.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Jeu 6 Déc - 11:50

Pendant quelques instants, le regard du rouquin se perdit sur la scène, suivant des yeux les mouvements colorés et fluides des jeunes femmes qui s’y produisaient sans pour autant réellement les voir, se laissant simplement porté par le rythme de cette charmante conversation. Il se demandait bien où cela mènerait. Sans doute nulle part. Ce côté entièrement éphémère était aussi ce qui donnait le piment de ce genre de petit jeu et rendait les instants uniques et plaisants. D’un autre côté, la demande de la tenancière les amèneraient forcément leurs routes à se recroiser, d’une manière ou d’une autre.
Alors autant prendre les devants, non ?

« Je suis un homme de challenge, Madame, et je ne crains pas de le montrer. » S’amusa-t-il en écho à leur précédentes phrases, un sourire sûr de lui plaqué sur le coin des lèvres qui aurait presque pu se montrer légèrement présomptueux tandis qu’il reposait ses yeux sur la belle créature à ses côtés, jouant sur ses propres facettes tout comme Elena jouait avec les siennes, ses moindres gestes et regards finement calculés.

« Vous devez être une femme occupée, j’en ai conscience, mais me feriez-vous le plaisir de passer prendre le thé dans ma boutique en échange ? Certes, l’endroit n’est pas aussi fastueux que votre établissement je saurais, en convenir. » Une légère moue se dessina sur ses lèvres, amusée, joueuse. « Mais quelque chose me dit que vous avez un goût prononcé pour les parfums floraux. Me trompé-je ? » Questionna-t-il en ne pouvant empêcher un nouveau sourire amusé d’éclairer son visage et son regard rieur.

Il fallait dire qu’il ne prenait pas beaucoup de risque. Il connaissait très bien les mœurs de la plupart de ses clients et avec le temps, on apprend vite à cerner les gens en matière de goût en fonction de leur milieu de vie et d’origine. Bien sûr, la porte était toujours ouverte à l’erreur – chaque humain ne peut pas rentrer dans un carcan et c’était bien heureux – malgré tout… les thés à base de fleur étaient rares – et chers – même si très agréable aux goûts. Et comme toute personne vivant au milieu des milieux favorisés, on a tendance à apprécier ce genre de denrées. Il comprenait. Il en était lui-même friand – de thé en général d’ailleurs – même si ses propres préférences le portait vers d’autres horizons.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Jeu 6 Déc - 14:31



Ce fut au tour d'Axel de prendre la lady au dépourvu. Elle ne s'attendait absolument pas à ce qu'il lui propose une invitation à prendre le thé dans sa boutique. Elle ne peut d'ailleurs cacher sa surprise et elle lève un sourcil, tout en gardant un petit sourire amusé. En temps normal, elle refuse ce genre d'invitation - surtout avec les clients qu'elle ne connait pas, comme lui. Mais elle trouve cet homme assez fascinant, de par sa façon de choisir ses mots, et surtout par le métier qu'il exerce. Avoir un herboriste dans son entourage ne serait pas négligeable. Elle boit une seconde gorgée de sa boisson avant de lui répondre, d'une voix qui se veut un peu plus suave que durant ses précédentes prises de parole.

« Je ne m'attendais pas à ce que vous m'invitiez Monsieur Rosebury, mais je dois reconnaître que l'idée me plait assez. Etant une grande consommatrice de thé, je serai ravie que vous me fassiez découvrir de nouvelles saveurs. »

Ce pourrait être une aventure assez marrante, alors pourquoi refuser. De plus, si ça lui permet de découvrir d'autres thé, elle ne dira certainement pas non. Elena adore le thé - le jasmin est son préféré - comme certaines personnes ont une passion pour les échecs, pour la danse... Elle, l'une de ses passions c'est le thé. Alors la proposition d'Axel est vraiment alléchante. De plus, une partie d'elle est curieuse d'en apprendre plus sur cet homme, et tout le monde sait que la meilleure façon d'apprendre des choses sur une personne est de pénétrer dans son intimité - sans mauvais jeu de mots. Se rendre dans sa boutique lui permettrait donc de mieux comprendre le rouquin, et certainement de découvrir une autre de ses facettes.

« Je pense réussir à me libérer quelques heures ce mercredi, si vous êtes également disponible Monsieur. Dois-je apporter quelque chose ? »

Elle s'installe un peu plus confortablement sur sa place, remettant une mèche de ses cheveux à la bonne place, venant même jouer avec celle-ci en l'entortillant autours de ses doigts. Son sourire ce veut joueur, son regard se veut malicieux.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Ven 7 Déc - 15:30

Il observa avec un visage tranquille sa réaction à sa propre invitation, découvrant la surprise se peindre sur son visage – d’une manière presque trop similaire à la sienne juste quelques minutes plus tôt, similitude qu’il ne put s’empêcher de trouver amusante. Le rouquin se contente de répondre au charme de la dame par un sourire emplit d’innocence calculée : il ne s’agit après tout en apparence que d’une banale invitation entre personnes de la bonne société et absolument pas de quelque chose de plus osé. Et puis, si la personne face à lui ne l’avait pas intéressé ou si Elena n’avait pas non plus montré quelque signe d’amusement, il ne se le serait sans doute pas permis, du moins, pas de manière aussi directe.

« Dans ce cas j’espère d’autant plus ne pas vous décevoir. Avez-vous déjà goûté des thés à base de céréales soufflées ? Ils sont délicieux et j’en suis moi-même particulièrement friand. »

Il lui offrit un sourire amusé, évitant de trop s’enliser sur ce genre de sujet de discussion qu’il était pourtant capable de mainte nantir pendant des heures. Après tout, on ne finissait pas herboriste si on n’entretenait pas une certaine passion pour les plantes de manière générale, même s’il en avait connu certains… Beaucoup considérait ce métier simplement comme une manière simple de gagner sa vie : après tout, il suffisait de conseiller des remèdes bien génériques que l’on faisait payer à prix fort…

Peu nombreux étaient finalement ceux qui s’intéressaient véritablement aux vertus et à la botanique de manière générale. Ou tout du moins, de manière généraliste. Il ne comptait plus le nombre de personnes qu’il avait vu passer dans sa boutique et, sous couvert d’un intérêt souvent très mal feint, en était arrivé à essayer de lui tirer des informations sur de possibles effets secondaires forts regrettables… Ces personnes-là devaient sans doute être bien déçues du résultat puisque leur potentielle cible n’avait sans doute jamais du mieux se porter qu’après leur passage dans sa boutique.
Après tout, tuer des gens sciemment était une chose, se laisser berner bêtement et servir à la cupidité de n’importe qui en était une autre. La nuance était importante, aussi dérisoire que cela pourrait paraître.

« Je vous en prie, Madame, venez au naturel. Je ferais un bien mauvais hôte si vous aviez à ramener quoi que ce soit et je pense pouvoir faire en sorte de vous satisfaire. »

Il accompagna sa phrase d’un sourire charmant et tout aussi joueur que celui de son interlocutrice. Avant d’attraper son verre pour en boire savamment d’une petite gorgée les dernières gouttes et de le reposer sur la table.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Lun 10 Déc - 9:53



Malheureusement pour elle, et pour sa passion pour les thés, la lady n'avait jamais eu le temps de vraiment se pencher sur les différentes sortes de thé qui pouvaient bien exister dans le monde. Elle ne doutait pas qu'il puisse en avoir des centaines, mais ses occupations ne lui permettait pas d'aller à la découverte de ses nouvelles saveurs, aussi restait-elle dans ses valeurs sûres : le thé au jasmin, son préféré. Alors le fait que le rouquin lui parle de thé à base de céréales soufflés intriguait beaucoup la jeune femme, qui lui répondit dans un sourire tout aussi charmeur que le sien.

« Je ne connais absolument pas, et me voilà impatiente de goûter à de nouvelles saveurs. »

Son regard se voulait séducteur, et Elena ne le lâcha pas des yeux en buvant doucement une autre gorgée de sa boisson. Elle ne voulait pas en savoir plus sur les thés, préférant de loin avoir la surprise de la découverte le moment venu. Et quelque chose lui disait qu'avec Axel, elle allait être surprise, et surtout passer un moment agréable.
Le sous entendu de la dernière phrase du rouquin lui arracha un petit sourire complice. Ha, ce qu'elle adorait ce genre de jeu. Et pour une fois, elle avait rencontré une personne digne de l'égaliser dans une partie, et cela était assez grisant.

« Très bien alors, je m'en remet entièrement à vous. »

Dit-elle d'une voix assez suave. Elle était vraiment amusée, et elle passait un bon moment, sans trop le montrer, étant toujours dans une certaine retenue. Il n'était pas gracieux pour une femme de montrer qu'elle passait un excellent moment. Alors qu'elle allait porter une nouvelle fois son verre à ses lèvres, un client assez bruyant et visiblement agité passa rapidement auprès d'eux, et ne faisant pas attention, bouscula de ses hanches l'épaule de la lady, qui renversa son verre sur elle. Elle fut vraiment surprise, et regarda directement sa tenue : remplit de liquide. Fichue. Elle se releva alors, d'une mine assez agacée et surtout horriblement gênée, se retournant vers l'homme qui semblait avoir un petit coup dans le nez, et présenta des excuses approximatives.

« Ouuups... Désolé m'dame la lady ! »

Elena n'eut pas le temps de répondre que déjà ce bourrin commença à lui tourner le dos. La Lady était affreusement embarrassée d'être dans une telle tenue, surtout qu'elle était en pleine discussion.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Jeu 13 Déc - 16:26

« Votre confiance me touche, Madame. »

Il pencha humblement la tête sur le côté, à défaut de pouvoir pencher le buste tout en étant assis, le tout avec un sourire serviable, laissant son esprit divaguer gentiment sur ses prochaines préparations. Homme de prévoyance par nature, il n’aimait que peu laisser les choses au hasard, même pour des choses aussi bégnine que ce genre d’apparats. Et puis, il s’agissait tout de même d’une question d’honneur, un petit peu. On ne plaisant pas quand il est question de passion.

Le mouvement disgracieux du pauvre homme éméché, et de sa finalité consistent au mouvement brusque du verre de son interlocutrice tira un sursaut surpris au rouquin qui, dans un même geste, tandis le bras en essayant de rattraper le dis verre tout en se redressant. Il réagit malheureusement mais bien évidemment trop tard, comme n’importe qui d’autre ayant pu être à sa place et ne put que constater l’ampleur des dégâts tandis que l’individu à l’origine de tout ceci s’éloignait déjà, visiblement peu gêné, voir même peu conscient de ce qui venait de se passer à cause de son geste.

Quel malpropre.
Faisant fi de la mine irritée de la tenancière – ce qu’il pouvait comprendre – et en bon gentleman qu’il pouvait être, il retira sa propre veste avant de la tendre à Elena avec un sourire élégant, dévoilant une chemise simplement blanche et sans fioritures. Ses yeux étaient fixés sur le visage de la dame, se refusant l’incivilité d’en profiter pour les baisser. Aux murmures qu’il pouvait discerner autour d’eux, ce n’était pas forcément le cas de tout le monde.

« La couleur n’est que peu assortie, mais je ne peux vous proposer mieux. » En même temps il n’avait pas forcément prévu ce genre… d’incidents lorsqu’il s’était dit qu’il allait passer au Chabanais ce soir-là, il devait bien l’avouer.  « Vous devriez prendre congé le temps de vous changer. »

En de telles circonstances, il ne pouvait pas vraiment prendre de mauvais ton que la gérante ne lui fausse compagnie, bien au contraire – il trouverait même l’inverse plutôt étonnant. Et puis, il serait dommage d’attraper la mort pour une raison aussi stupide. Une légère agitation dans la salle sembla un instant détourner l’attention de l’incident. Lui-même offrit un rapide coup d’œil à la scène où les danseuses prenaient congés, le spectacle terminé. Il n’allait sans doute pas tarder à faire de même.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Lun 17 Déc - 9:44




Se voir se faire renverser un verre sa tenue n'était pas du tout une chose appréciable pour Elena, pour qui l'élégance et les apparences étaient primordiales. Elle lança un regard accusateur envers le client empoté, qui déjà était parti - ne se rappelant surement pas ce qu'il venait de faire. En tout cas, cet homme venait de marquer son bannissement définitif au Chabanais.
Elena fut soulagée et enchantée même, lorsque le rouquin retira sa veste pour la lui donner, afin qu'elle se couvre avec et puisse camoufler au mieux la tâche de boisson qui venait certainement de ruiner sa robe. Il faudra qu'elle pense à la mener chez une personne de qualité capable de restaurer sa tenue et de la rendre comme neuve.
Elle prit donc la veste d'Axel, qu'elle mit sur ses épaules, sans y rentrer les bras dans les manches. Elle soupira un peu... décontenancée, voire embarrassée. En même temps, c'était tout à fait légitime.

« Merci, Monsieur Rosebury. »


A cet instant, le regard de la lady était plutôt doux et sincère. Elle était reconnaissante envers Axel de lui avoir prêté sa veste, lui éviter ainsi une grande humiliation qu'elle aurait pu avoir en arpentant la salle pour rejoindre ses appartements. Elena aimait qu'on la remarque et qu'on la regarde, mais pas lorsque c'était en sa défaveur.

« Effectivement. Je suis désolée d'écourter notre échange, mais c'est nécessaire dans ce cas-là. »

Elle ne pouvait pas rester dans une telle tenue, tachée et aussi mal assortie. Elle avait un rôle à tenir. Elle regarda alors Axel, souriant gentiment et courtoisement, se disant que de toute façon même si la conversation venait d'être terminée rapidement à cause de cet événement inattendu, ils se reverraient assez vite vu qu'ils avaient rendez-vous pour prendre le thé.

« Je vous rapporterai votre veste lorsque je viendrais vous rendre visite. »

Dit-elle, alors qu'elle commençait doucement à s'éloigner, sortant du moins de la banquette, tout en faisant quelques pas vers le centre de la pièce, qu'elle devait traverser pour atteindre ses appartements au dernier étage.
Maintenant dos à lui, elle tourna cependant à tête, juste ce qu'il fallait pour qu'elle soit visible de profil, tout en lançant un petit regard langoureux à ce rouquin qu'elle quittait.

« Au plaisir de vous revoir vite, Monsieur Rosebury. »

Et après cette phrase, elle partie pour de bon, traversant la salle et allant jusqu'au couloir menant aux étages, jusqu'à arriver au dernier, dans ses appartements. Elle retira alors la veste d'Axel, qu'elle posa délicatement sur le dossier de la chaise de sa coiffeuse, puis quitta sa robe. Elle devait encore se changer, se refaire une petite beauté, car malgré ce désagrément, la soirée était loin d'être terminée.
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   Hier à 13:10

« Ne vous excusez pas, Madame. Autant que nous le voulions, nous ne pouvons pas toujours tout contrôler. »

Un imprévu n’était, par définition, jamais attendu, mais c’était ce qui faisait les petits piments de la vie… Ou les grosses galères, selon le type de surprise qui vous tombe au coin du visage. Il était plutôt bien placé pour le savoir. Le rouquin la laissa donc se relever sans bouger de sa propre place, se contentant d’un léger signe de tête et du même sourire aimable. Il ne doutait pas de revoir son habit d’ici à quelques jours, c’était d’ailleurs ce à quoi il avait pensé en lui offrant – même si en réalité, il ne lui manquerait pas beaucoup non plus il fallait l’avouer. Il n’avait que peu d’affection pour ce genres de bien, qu’il était plutôt facile de se procurer.

Il ne répondit pas non plus à son au revoir, la laissant se glisser entre les tables pour rejoindre la partie privative du Chabanais. Il soupira légèrement, comme si une petite bulle venait d’éclater et que son esprit revenait sur des préoccupations beaucoup moins amusantes que cette petite escapade intellectuelle. L’heure tournait, et si le défilé des spectacles était loin d’être terminé, il allait également devoir retourner à ses propres activités. Il se releva donc à son tour pour se diriger vers la sortie.

Le vent frais de l’extérieur le gifla avec force, lui tirant un léger frisson à travers la simple chemise qu’il avait sur la peau et il força légèrement l’allure, la cadence rapide de ses pas résonnant sur les pavés humides. Il avait de la chance, en un sens, que la pluie ait visiblement cessé et ne se soit pas mêlée à son retour. Les minutes de marche jusqu’à sa boutique s’annoncer longue, et l’idée d’un thé brûlant avant de se remettre à ses commandes des jours à venir et de ses petites expérimentations personnelles.

Fin ~
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Que peut-on trouver derrière les danses ?   

 
Que peut-on trouver derrière les danses ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leakcim Waterfinder : Sourcier pour vous soutirer heu... soutenir, soutenir.[fini]
» Cernunnos
» Piri piri piri [comme Kiri]
» Le triangle des bermudes
» La philosophie dans Harry Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Draümbell City - Forum RPG - Steampunk :: Draümstadt :: Logements :: Le Chabanais-
Sauter vers: